A propos de nous



Notre identité puise ses racines dans l’héritage transmis par tous ceux qui rendent témoignage depuis deux mille ans au Christ ressuscité, dans la soumission au Dieu éternel, créateur et Seigneur, qui se révèle à toute personne qui le cherche.

 


Nous sommes héritiers de la Réforme du XVIe siècle et attachés à ses grands principes :


a. Le Christ Seul : le Christ est le seul médiateur entre Dieu et les hommes. Il a tout accompli pour notre salut. Tous ceux qui reconnaissent Jésus Christ comme leur maître peuvent alors s’approcher de Dieu sans avoir besoin de l’Église ou d’un clerc, pasteur ou prêtre.

b. La grâce seule : c’est Dieu qui nous sauve sans que nous l’ayons mérité, c’est un cadeau gratuit de Dieu. Nul ne peut d’ailleurs mériter cette grâce.

c. La foi seule : c’est uniquement par la foi que le croyant accède à cette grâce. Il n’y a rien à faire d’autre que croire en cette grâce imméritée.

d. L’Écriture seule : la Bible est le moyen privilégié par lequel Dieu révèle

sa volonté. Elle est donc la base de l’enseignement du chrétien.

e. La gloire à Dieu seul : seul Dieu peut être l’objet de notre culte.


Nous sommes évangéliques. C’est-à-dire que nous cherchons à vivre de manière

 conforme à l’Évangile, le message de la Bible. Celle-ci est, pour le croyant,

 la seule norme à laquelle se référer, l’amour de Dieu, qui s’exprime aussi par l’amour

 du prochain étant la principale composante de ce message. Notre foi n’est pas

 une simple philosophie, elle doit dicter notre conduite et nous pousser à suivre le Christ dans la vie de tous les jours.

C’est pourquoi nous insistons également sur l’importance d’une conversion personnelle :

On ne naît pas chrétien, on le devient par choix personnel et engagement individuel.


Nous considérons aussi que le message de l’Évangile est universel. Dieu aime tous les êtres humains et tous sont invités à suivre le Christ.


Nous sommes Professants : sont membres des Églises ceux qui professent leur foi, c’est à dire ceux qui expriment publiquement leur foi personnelle en Jésus-Christ à un âge de raison. C’est à cette occasion que nous baptisons la personne professante. De fait, nous sommes attachés aux libertés de conscience et de culte que garantit un état laïc car celles-ci sont favorables à un réel choix personnel.


Fonctionnement congrégationaliste : ce n’est ni la présence d’un pasteur ou d’un prêtre ni l’accord d’une autorité humaine supérieure qui définit l’Église. C’est la communauté de croyants qui célèbre fidèlement un culte à Dieu qui fait l’Église. L’Église locale est donc une Église à part entière. Elle reste cependant en lien avec les autres Églises pour s’édifier mutuellement.


C’est une Église qui vit la fraternité à travers plusieurs  rencontres et activités. C’est une communauté où l’on a plaisir à venir que l’on soit jeune ou plus âgé, et où l’on peut apprendre à croire, à aimer, à espérer, à grandir dans la foi. C’est une communauté vivante, ouverte, qui attire et invite ses contemporains au salut en Jésus-Christ et à être disciples du Christ.